Diagnostic

Le diagnostic d’insuffisance cardiaque est posé. Et après ?

En cas d’insuffisance cardiaque (suspectée), votre cardiologue effectuera un ou plusieurs tests, tels que:

  • un examen physique;
  • un examen sanguin (BNP ou NT-proBNP pour exclure le diagnostic d’insuffisance cardiaque);
  • un électrocardiogramme (ECG) qui mesure et enregistre l’activité électrique du cœur;
  • une échocardiographie qui détecte sans douleur et en toute sécurité les anomalies structurelles du cœur; En se déplaçant avec un stylet sur la poitrine, le cœur est mis en image au moyen d’ondes ultrasonores;
  • une radiographie: les rayons X ou RX sont bloqués par certains tissus du corps. Les rayons X qui traversent le corps sont utilisés pour créer une image des tissus : l’image radiographique.

Demandez le pack d’information

Traitements possibles de l’insuffisance cardiaque

Après le diagnostic, votre cardiologue choisira la meilleure solution pour vous. Votre traitement peut donc différer du ou des traitements proposés ci-dessous:

  • un mode de vie modifié;
  • les médicaments:
    • inhibiteurs du SRAA* : y compris les inhibiteurs de l’ECA et de l’angiotensine II. Ils dilatent les vaisseaux sanguins et abaissent la tension artérielle;
    • bêtabloquants : abaissent la fréquence cardiaque et la tension artérielle;
    • diurétiques : éliminent l’excès de liquide a n de réduire les efforts du cœur;
    • Inhibiteur du canal if : fait battre le cœur moins vite;
    • ARNI** : dilate les vaisseaux sanguins et abaisse la tension artérielle, mais augmente également la sécrétion de sel et de liquide par les reins et peut avoir un effet positif sur la fonction cardiaque;
    • anticoagulants : réduisent la coagulation du sang;
    • hypocholestérolémiants : abaissent le taux de cholestérol dans le sang et protègent la paroi vasculaire;
    • inhibiteurs calciques : affaiblissent les muscles et dilatent les vaisseaux sanguins;
    • nitrates : dilatent les vaisseaux sanguins pour soulager le cœur.
  • un défibrillateur automatique implantable (DAI) : dispositif interne capable de détecter et de traiter une dysrythmie cardiaque rapide mettant la vie en danger;
  • traitement de resynchronisation cardiaque dans lequel un DAI spécial ou un stimulateur cardiaque provoque la contraction simultanée des cavités du cœur.

*SRAA : système rénine-angiotensine-aldostérone, IEC : inhibiteur de l’enzyme de conversion
**ARNI : antagonistes de la néprilysine et des récepteurs de l’angiotensine
Source : Ponikowski P, et al. Eur Heart J. 2016;37:2129-2200.

Partagez cette page avec des personnes que cela pourrait intéresser.